Le gouvernement réitère son soutien au Groupe d’experts pour un financement axé sur les patients

Le 14 décembre 2012  À l’occasion du budget 2013-2014, le gouvernement du Québec a réitéré son soutien aux travaux du Groupe d’experts sur le financement à l’activité. Cependant, le mandat du groupe a été précisé afin que l’accent soit mis sur l’étude de formules de financement centrées sur les patients. Ce mode de financement, également considéré dans nombre de pays, pourra s’intégrer aux transformations requises dans les services de santé et les services sociaux. Pour refléter davantage ce qui est recherché, l’appellation « Groupe d’experts pour un financement axé sur les patients » sera désormais employée.

Le financement à l’activité est actuellement utilisé dans le système de santé et de services sociaux pour augmenter le nombre d’interventions chirurgicales. En mettant l’accent sur des formules de financement centrées sur les patients, le gouvernement souhaite favoriser l’amélioration de la qualité de l’ensemble des services et obtenir de meilleurs résultats pour les patients, notamment en priorisant les interventions de première ligne, la continuité des soins, l’intégration des opérations et l’adoption de meilleures pratiques.

En plus de son mandat de départ, le groupe d’experts aura pour tâche de formuler des recommandations dans les domaines suivants :

  • des mécanismes de paiement pour soutenir le développement de la première ligne, notamment dans sa capacité à améliorer le continuum de soins;
  • des moyens qui permettent d’améliorer la connaissance des coûts et des résultats;
  • des moyens d’améliorer la formule de financement du programme d’accès aux chirurgies afin, notamment, de mieux considérer les chirurgies de type ambulatoire, le continuum de soins et la qualité des services aux patients.

Compte tenu de ses nouvelles responsabilités, le groupe d’experts devra soumettre son rapport au ministre de la Santé et des Services sociaux et au ministre des Finances et de l’Économie au plus tard en 2013, en intégrant les recommandations relatives aux initiatives concrètes provenant du réseau de la santé et des services sociaux.

Retour à l'accueil