Le point sur la situation économique et financière du Québec

Le 2 décembre 2014, le ministre Leitão a fait le point sur la situation économique et financière du Québec.

Le retour à l’équilibre budgétaire prévu
pour 2015-2016

La mise à jour sur la situation économique et financière du Québec présente les révisions au cadre financier du budget 2014‑2015 du 4 juin 2014, afin de tenir compte des plus récentes informations sur la situation économique ainsi que sur le suivi des revenus et des dépenses du gouvernement.

Le rythme de croissance des revenus s’accélère et le ralentissement de la croissance des dépenses se concrétise. Les objectifs budgétaires sont confirmés.

  • La cible de déficit est maintenue à 2,35 milliards de dollars
    pour 2014‑2015.
  • Le retour à l’équilibre budgétaire est prévu pour 2015‑2016.

Le plan de relance de l’économie se poursuit

Le gouvernement poursuit ses initiatives pour soutenir la croissance économique :

  • LogiRénov Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre : crédit d’impôt jusqu’à 2 500 $, disponible
    jusqu’au 30 juin 2015;
  • réduction de 8 % à 4 % du taux d’imposition pour les PME manufacturières;
  • réduction de la cotisation des PME au Fonds des services de santé :
    • réduction des taux pour les PME des secteurs primaire et manufacturier à compter du 1er janvier 2015
    • congé de cotisation à l’embauche de travailleurs spécialisés
  • appui financier aux entreprises pour leur permettre d’utiliser des technologies plus vertes;
  • nouveau crédit d’impôt pour encourager la relève agricole;
  • 30 millions de dollars en capital de risque pour les PME, en partenariat avec des entreprises.

Avec les mesures du budget, et celles de la dernière mise à jour économique, le gouvernement a déjà annoncé des investissements totalisant 1,6 milliard de dollars sur 5 ans pour relancer et soutenir la croissance économique.

Les objectifs de réduction de la dette sont maintenus

Les versements au Fonds des générations pour le remboursement de la dette atteindront :

  • 1,3 milliard de dollars en 2014‑2015;
  • 1,6 milliard de dollars en 2015‑2016.

Conclusion

  • La situation économique et financière s’améliore.
  • Si le gouvernement n’avait rien fait, le déficit pour 2015‑2016 aurait été de l’ordre de 7,3 milliards de dollars.
  • 84 % des mesures pour atteindre l’équilibre budgétaire sont déjà identifiées. Ces mesures concernent les dépenses de l’État
    pour 81 %, l’aide aux entreprises pour 11 % et 8 % pour les particuliers.
  • Les mesures qui restent à identifier seront précisées dans le budget 2015‑2016, soit environ 1,2 milliard de dollars sur les 7,3 milliards de dollars en mesures qui devaient être identifiées avant le dépôt du précédent budget.
  • Le gouvernement, grâce à une saine gestion des finances publiques, confirme que l’objectif de retrouver l’équilibre budgétaire en
    2015‑2016 et de le maintenir pour les années suivantes, sera atteint.
  • Conformément aux engagements du gouvernement, les surplus budgétaires qui seront dégagés par la suite contribueront à la réduction de la dette, à l’allégement de la fiscalité et au financement des services à la population.